La Magie dans ce monde (putain faut que j'y trouve un nom) et l'évolution de sa considération

La magie occupe une place particulière dans ce monde.

Avant la guerre, la seule magie autorisée était celle accordée par l’Unique. Les prêtres étaient les seuls à pouvoir canaliser son pouvoir. Cela leur conférait autorité et légitimité aux yeux de tous.

Sans être particulièrement mauvaise, l’Eglise à parfois joué de cette autorité pour influencer le jeu des puissants dans les différents royaumes.
Parmi les interdictions de l’église figurait celle d’utiliser la magie profane. Les jeteurs de sorts ne servant pas toujours l’Unique et ne tirant pas leur pouvoir de Lui, ils étaient forcément maléfiques et devaient être purifiés.

Pendant des siècles, sorciers et arcanistes et même scelleurs durent subir la traque et l’intolérance des prêtres. La clandestinité ou la mort, tel était leur lot. Beaucoup se retirèrent loin de toute civilisation, trouvant refuge dans les profondeurs des forêts ou l’isolation des montagnes. Il était bien moins difficile de se cacher loin de tout que de mener une double vie et prendre le risque de se faire prendre, surtout quand le peuple se range au côté de l’Eglise, plus par ignorance et par préjugé que par réelle aversion.

Concernant la magie de l’Unique, ce dieu est un dieu bienveillant. Il exerce sa volonté au travers de la Loi l’Ordre et le Bien. Il parle à travers les prêtres et exerce son pouvoir à travers eux.

La guerre à tout changé. Contraints à l’exil, condamnés à une extinction certaine et désespérés, les point de vue commencèrent à changer. A l’abri sous les montagnes, les derniers restes de la civilisation terrestre sentirent que le moment était venu de mettre les préjugés de côté et d’enterrer les vieilles rancunes.

Face à une menace toujours plus grande à l’extérieur, un petit groupe de mage, anonymes parmi la foule, approcha l’état major, se dévoilèrent aux yeux de tous et proposèrent une idée qui changerait a jamais la face du monde. Le pari était extrêmement risqué mais ils n’avaient rien à perdre. Les prêtres s’opposèrent tout d’abord vigoureusement à cette idée, mettant en avant la nature impie de leurs interlocuteurs. Après de nombreuses discussions la décision fut prise d’accepter la proposition, l’inaction entraînerait de toute manière la mort au même titre de que l’échec.

L’histoire montra que cette décision marqua un tournant dans l’histoire de la guerre.

Aujourd’hui les mages sont plus ou moins acceptés dans la nouvelle société. En dépit de toutes les preuves de bonne volonté qu’ils donnèrent pendant les années de guerre, l’église insista pour qu’un contrôle et un encadrement strict de la magie devait être mis en place. Il fut décidé de créer l’Académie pour concrétiser ce contrôle. Tous les jeteurs de sorts profanes doivent être affiliés à l’académie pour pouvoir exercer leur art.

L’Académie existe depuis peu et est loin d’être achevée. La famine et la misère sont des priorités bien plus importantes que la formation des mages mais son importance et son prestige augmente de mois en mois. L’on trouve de tout au sein de l’Académie : Magiciens, ensorcelleurs, prêtres ouverts d’esprit et même quelques scelleurs et maîtres de runes.

L’Eglise est très présente tant dans son soutien que dans son rôle d’encadrement.

Quant à la populace, chacun se fait son propre avis. Une part importante des personnes pensent que la magie ne doit pas être si mauvaise. Les victoires qu’elle à permis de remporter jouèrent beaucoup dans l’évolution des mentalités. Il existe toujours cependant des gens qui pensent que ces pratiques devraient être de nouveau frappées d’interdiction. Le fait que les Yuan-Ti et leurs sombres allés maniaient ces énergies tend bien à prouver leur nature malfaisante.

Dans l’ensemble voila comment les différentes races considèrent la magie profane :

Les Humains
Dans l’ensemble c’est une force nouvelle qui demande à être étudiée. D’où vient elle, est elle vraiment maléfique ? Ou bien cela vient il de ceux qui la manient ? faut il la craindre ou bien est ce là dedans que réside la clé pour reconstruire le futur ? Beaucoup de préjugés sont tombés mais il faudra du temps pour que les moeurs changent durablement.

Les Elfes
La magie est une force ancienne et puissante. Bien utilisée elle peut faire beaucoup de bien mais son pouvoir corrompt facilement pour celui qui n’est pas assez sage. dans l’ensemble mieux vaut s’abstenir de trop l’utiliser. Les forces de la Nature sont également puissantes et elle peut apprendre bien plus que la magie, avec bien moins de risques. Les mortels doivent êtres guidés. L’Unique est prévoyant et il ne peut avoir ordonnée l’interdiction de la magie sans raison après tout…

Les Nains
La magie est une force intéressante mais elle n’égalera jamais celle des runes. Les sorts peuvent être instables et les praticiens sont trop sujets à la dérive. Les runes sont durables et s’inscrivent dans les matériaux les plus noble. malgré tout elle peu avoir son utilité et s’est avérée puissante pendant la guerre.

Les Orques
Pourquoi se poser la question ? La valeur de la magie dépend de qui la manie un point c’est tout. La guerre à changé les mentalités quant à la façon dont les gens voient les Orques et leur culture. Les persécutions des magiciens d’avant guerre ne sont pas si différentes de celles qu’ont subi les Orques en leur temps. Si le peuple peut accepter les Orques, pourquoi ne pourraient-ils pas aire de même avec la magie ?

Les Gnomes
les possibilités sont illimitées. Si la guerre à réussi à enseigner quelque chose, c’est bien à briser les tabous quant à la magie. Les possibilités et applications peuvent être très intéressantes. la magie n’est qu’un outil rien de plus. Décrète-t-on un forgeron maléfique ? Pourtant ses lames servent pourtant à tuer et à mutiler. Il en va de même avec la magie. l’Eglise à eu raison de s’ouvrir et d’évoluer.

Les Halfelins
méfiance. La magie est trop dangereuse. les bénéfices arificiels qu’elle procure éloignent les gens de la vraie valeur des choses. Elle provoque également trop d’instabilités et la guerre à bien prouvé que son utilisation est l’appanage des maudits. Oui, la magie à permis de remporter la victoire, mais à quel prix ? Il n’est pas bon que la société change de trop et le monde devrait remercier l’Unique de leur avoir permis de survivre.

La Magie dans ce monde (putain faut que j'y trouve un nom) et l'évolution de sa considération

Entre terre et mer Much Much